Moshe Tarka ou le Choc des Cultures

En vous promenant dans le quartier branché de Neve Tsedek à Tel Aviv, au détour du 58 rue Shazabi, vous n’avez pas pu passer à côté de la superbe galerie d’Art de Moshé Tarka. Sculptures géantes, style ethnique, portraits de femmes africaines, peintures sombres non sans rappeler les visages mystérieux de Modigliani, un tel éclectisme ne peut qu’inviter à la curiosité concernant l’artiste derrière l’œuvre et c’est ainsi que nous découvrons Moshé Tarka, autodidacte, ne se réclamant d’aucune école artistique, sans aucune influence ou inspiration préexistante autre que sa culture, son histoire et son identité israélienne.